Quels jeux proposer à mes enfants pendant les temps calmes ?

14 mars 2023
/
8 minutes
Image principale de l\'article de blog

Le jeu, c’est essentiel dans le développement d’un tout-petit. On ne le répétera jamais assez : le jeu, c’est la vie ! (Oui, on y va fort, mais il y a de quoi.) Un enfant puise dans le jeu une foule de bienfaits dont il a besoin pour se développer, tant au niveau psychomoteur, qu’au niveau affectif. Vous voyez, ce n’est pas rien ! En jouant, votre enfant teste, imite, fait des suppositions et les vérifie, observe, manipule, rejoue une histoire, organise sa pensée, imagine… on s’arrête là, mais la liste n’est clairement pas exhaustive ! Vous vous demandez pourquoi on vous raconte tout ça ? Et bien parce qu’il arrive toujours un moment dans nos vies de parents où on a besoin de faire patienter nos enfants. Or, le jeu est une activité qui peut être simple à mettre en place et qui peut vous sauver la mise pendant quelques minutes. Et ça peut être long, une minute, quand on est en salle d’attente ou à bord d’un train. Et puis, il y a aussi ces moments où la mayonnaise monte… ceux pendant lesquels on est vite à la recherche d’un jeu calme pour faire descendre le volume d’un cran. Nous, on voit donc deux options : les jeux calmes et les jeux propices à la relaxation. Alors, pourquoi est-ce si important de proposer à nos enfants des jeux adaptés aux temps calmes ? De quels jeux parle-t-on exactement ? Décryptage (silencieux).

Pourquoi proposer des jeux calmes aux enfants de temps en temps ?

Ne nous dites pas que vous ne vous êtes jamais retrouvés coincés en salle d’attente avec un (ou plusieurs) petits Zébulons sautant de siège en siège ? Aaaah, donc vous voyez bien de quoi on veut parler ! Parce que, bon, il y a fatalement des moments de la journée ou des situations précises au sein desquels on est obligé de ruser pour maintenir le calme sans créer l’ennui… On y est souvent confrontés lorsqu’on doit gérer de longs trajets, d’ailleurs.

L’objectif ? Canaliser cette énergie débordante dont la nature a doté nos enfants sans même qu’ils aient à boire une goutte de café… 😬 Canaliser, mais sans brider ! Pour que tout le monde puisse passer un bon moment, malgré l’obligation à patienter (à la table d’un restaurant, avant un rendez-vous, à l’aéroport…) Pourquoi ? Parce qu’on n’a pas envie de jouer les dragons hurleurs qui crachent des « chuuuuuut ! Moins fort ! Tiens-toi correctement… »

Et puis, point bonus pour les jeux calmes : ils sont pleins de bénéfices !

  • Ils aident votre Mini à se détendre, même si ce n’est pas toujours le but initial.
  • Ils permettent d’éviter l’énervement qui monte crescendo quand on cumule attente + ennui + réprimandes. Du coup, paf ! ils font descendre la dose de stress, et ça, c’est bénéfique pour tout le monde.
  • Ils instaurent un petit moment serein où chacun trouve ce dont il ou elle a besoin (le parent peut faire ce qu’il a à faire et l’enfant ne court pas dans tous les sens).

Les jeux pour occuper nos enfants pendant les temps calmes sont va-li-dés ! Non ? (On va prendre ce silence pour un oui…) Parfait ! On passe à la pratique.

Les jeux pour attendre calmement et apprendre à patienter

Ces jeux-là sont parfaits pour faire patienter un ou plusieurs Minis (quand on a envie que ça se passe le mieux possible). À table en attendant que le repas soit servi, chez le médecin, à la gare…

1. Le jeu des statues silencieuses

C’est très, très simple. L’animateur, c’est vous ! Vous proposez à votre enfant d’imiter un animal (ou, pourquoi pas, un personnage connu). Mais son imitation doit se faire dans un silence absolu et rester immobile une fois qu’il a trouvé la pose. Vous voilà face à une petite statue concentrée… qui n’a donc pas le droit de parler !

2. Le jeu des pétales de fleur

Choisissez une fleur, que vous trouverez dans un vase, en intérieur, ou en pleine nature si vous êtes à l’extérieur. Montrez-la à vos Minis et demandez-leur de deviner le nombre exact de pétales qu’a la fleur. Celui qui s’approche au plus près du chiffre exact gagne ! Pour comptabiliser les pétales, vous pouvez solliciter l’enfant le plus calme. Double bénéfice !

3. Les conversations de papier

Munissez-vous d’une feuille chacun, un livre sur les genoux si besoin, et entamez une conversation de papier : entièrement rédigée. Vous verrez, ça prend plus de temps (et ça fait bien moins de bruit) qu’un dialogue classique ! C’est ludique et ça permet de renforcer l’écriture et la lecture. Et rien n’empêche les plus petits de dessiner la scène pour répondre à « tu as fait quoi à l’école aujourd’hui ? ».

4. Les coloriages et autres jeux silencieux

Mandalas, coloriages divers et autres jeux de Morpion ou du Pendu : on les connait et, pourtant, on n’a pas toujours le réflexe ! Une astuce : ayez toujours quelques crayons et quelques feuilles de papier avec vous. Et laissez votre Mini libre de choisir entre ces différentes options et de faire une rotation. Même joueur, joue encore.

5. Les jeux d’observation

Vous vous souvenez du jeu que nos parents nous proposaient dans les bouchons, quand il fallait faire deviner une voiture ? Les petits anglophones en ont une version plus large : « I spy with my little eye… ». Littéralement, « je vois avec mon petit œil-espion… » quelque chose de rouge, quelque chose de rond, quelque chose de bleu. Bref, chacun nomme un objet et le fait deviner aux autres !

Les jeux pour se détendre et apprécier la relaxation

Des jeux idéaux pour favoriser des moments de détente en solo ou en famille ! Un petit temps calme avant de se coucher ou pour remplacer une sieste qui ne veut pas se faire, par exemple.

1. Le jeu d’imitation

C’est un peu le même principe que le jeu de la statue qu’on a vu plus haut. Sauf qu’ici le but est d’étirer son corps. Alors, on imite le chien qui s’étire en se levant de son panier, le chat qui fait le gros dos, l’oiseau qui étend ses ailes… bref, on se fait du bien.

2. L’automassage et le shiatsu

On se frotte une main l’une contre l’autre, avant de se masser le visage (en lissant les sourcils, en descendant le long du nez, en faisant des petits ronds sur les tempes). Puis on se tapote les bras et on forme de petits cercles au creux des paumes. Et on continue pareil sur les jambes et les voûtes plantaires. Pur bonheur.

3. L’écoute attentive des bruits environnants

Une bonne idée pour apaiser. On ferme les yeux, on se concentre sur sa respiration qui fait des vagues, et on écoute. On laisse aller et venir les bruits alentour. Sans se concentrer sur un bruit en particulier ! C’est tout bête, mais ça détend à merveille.

4. Les jeux de respiration

L’idée, ici, c’est de faire le focus sur la respiration. On peut poser une main sur l’abdomen pour sentir la respiration faire gonfler puis creuser le ventre. Ou même proposer à son Mini de s’allonger et lui poser un doudou sur le ventre : il n’a plus qu’à l’observer monter et descendre à chaque respiration… Et hop, on pratique la méditation avec son enfant !

5. Le yoga et le jeu de la petite graine

On imagine la vie d’une petite graine : d’abord roulés en boule, comme une graine qui n’a pas éclos. On est à genoux, ventre collé sur les jambes et fesses sur les talons. (En yoga, c’est la posture de l’enfant.) Le front touche le sol. Les bras sont le long des jambes. Puis on fait pousser la graine, en étendant un bras, puis l’autre, devant soi. On étire fort les bras, jusqu’au bout des doigts.

Vous voilà prêts à affronter toutes les situations possibles ! Un peu d’attente à la caisse et hop, dégainez le jeu du petit œil-espion qui fait deviner ce qu’il voit dans le magasin. Le service au restaurant est un peu plus long que prévu ? Sortez les coloriages ou optez pour un dialogue sur papier ! Et pour tous ces moments où vous cherchez un peu de calme en famille, proposez des jeux de relaxation, ça fait du bien à tout le monde. Et si vous êtes en panne d’inspiration côté coloriages, foncez puiser dans notre collection de coloriages téléchargeables gratuitement, c’est cadeau !

Quels Jeux Faire avec les Enfants pendant les Temps Calmes ?

Partagez