Félicitations, tu as relevé les défis que t'ont lancé Flaggy, Sacha et Oscar.
Pour vivre de nouvelles aventures et te remercier pour ta participation on t'offre un de ces 2 carnets de voyage des Mini Mondes avec le code : DEFITERREOCEAN
Offre valable du 1 juillet au 30 septembre 2022 et limitée à 1 utilisation par famille, dans la limite des stocks disponibles.
ÉTAPE 1
Bien joué, tu as réussi la première étape de notre chasse au trésor !

"Jim est en balade dans les bois !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 2
Bien joué, tu as réussi la deuxième étape de notre chasse au trésor !

"Jeanne fait du shopping !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 3
Bien joué, tu as réussi la troisième étape de notre chasse au trésor !

"Sacha s'amuse avec son kit de plage !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 4
Bien joué, tu as réussi l'étape finale de notre chasse au trésor !

"Oscar adore découvrir la nature !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir où nous retrouver à 17H pétantes pour récupérer ton cadeau !

Gérer un Long Trajet avec Enfants ou Bébé : Nos Astuces

Comment préparer un long trajet en voiture, train ou avion avec vos enfants ou votre bébé ?

Partir sur la route des vacances en famille, c’est excitant ! L’aventure promet toujours d’être joyeuse et enrichissante pour les petits et les grands. Mais avant d’arriver à bon port et de décharger les valises, il faut passer par la case transport… Un itinéraire prévu sur des kilomètres et durant lequel il va falloir occuper les plus jeunes. Voiture, train, avion ou même bateau, quel que soit votre moyen de locomotion, vous avez envie de l’envisager de la façon la plus sereine possible. Et on vous comprend ! Alors, comment faire de ce voyage un long fleuve (presque) tranquille ? Quelles sont les astuces pour bien vivre un long trajet avec ses enfants ou son bébé ? On vous donne les clefs pour un périple le plus sympa possible.

Préparer un long trajet en voiture en famille

Les valises sont prêtes, le véhicule est chargé… C’est parti ! Reste à croiser les doigts pour éviter le traditionnel embouteillage sur l’autoroute des vacances.

Avant le départ, on se prépare

Pendant que vous préparez votre voyage, impliquez vos enfants au maximum. À la fois sur ce qu’ils peuvent faire pour aider à finaliser les bagages, mais aussi sur le trajet à parcourir pour arriver à destination. Selon leur âge vous pourrez être plus ou moins précis sur les horaires et le parcours. Dans tous les cas, préparez-les à ce qui les attend : « on partira quand il fait nuit et on arrivera au moment du goûter ».

Prévoyez d’avoir à portée de main (dans l’habitacle) tout ce dont vous aurez besoin au cours du trajet. Et que vous voudrez atteindre sans devoir vous arrêter pour aller fouiller dans le coffre. Gourdes d’eau, nourriture facile à manger sans que vos Minis s’en mettent partout (bonus pour tout ce qui ne fait pas de miettes 😂). Mais aussi jouets, livres, crayons… Bref tout ce qui vous sauvera la mise régulièrement et surtout en cas de bouchon qui risque de rallonger le trajet.

Essayez de partir de nuit, pour capitaliser sur les heures durant lesquelles vos enfants dorment. Astuce qui fonctionne aussi après les repas, pile avant la sieste des tout-petits ! Vous gagnez de précieuses heures pour conduire au calme, tandis que les petits voyageurs dorment à poings fermés.

Pendant le voyage, on s’organise

Doudous, tasses à bec ou gourdes, jeux… placez-les dans des filets de rangement sécurisés au dos de vos sièges. Les enfants les plus grands pourront se débrouiller comme des chefs et y attraper facilement ce dont ils ont besoin. Gros avantage des filets compartimentés, on visualise tout de suite ce qu’on y cherche. Et, surtout, ça évite que tous ces objets volent dans l’habitacle au premier freinage d’urgence.

Votre Mini a tendance à s’ennuyer rapidement ? Pas de panique ! Emportez avec vous un sac contenant de petites surprises qu’il découvrira tout au long du trajet. Laissez libre cours à votre imagination pour le remplir, vous saurez à coup sûr ce qui fera mouche !

S’il y a une place suffisante, passez à l’arrière : vous pourrez occuper vos enfants le temps d’une histoire ou d’un petit jeu de cartes. Et à la prochaine pause pipi, permutez avec le parent conducteur !
Le coloriage est terminé, les cartes ramassées. Que faire pendant un long trajet en voiture ? Tablette, console ou DVD… À vous de voir ! Tant que ça facilite le trajet, ne vous flagellez pas si vos enfants passent un moment devant un écran. Veillez quand même à éviter la surexposition aux écrans, sous peine d’un bon retour de bâton (ce moment où ils sont survoltés ET épuisés 😱). Autre alternative : les boîtes à histoires, qui occupent gentiment. Ou carrément les comédies musicales à écouter tous ensemble. Musique maestro !

Le confort de bébé pendant le trajet

L’avantage de voyager avec un nouveau-né en voiture, c’est qu’il devrait passer le plus clair de son temps à dormir. Le plus facile, c’est de placer bébé derrière le chauffeur, là où il est facilement accessible pour le parent passager sans qu’il ait à se contorsionner. Tant qu’il est au calme à rêvasser tranquillement dans son siège auto, laissez-le sans trop le solliciter. Dès qu’il commence à s’agiter, proposez-lui une rotation de jeux. Certains se ventousent à la fenêtre : le pied !

Respectez la pause toutes les deux heures et profitez-en pour sortir votre tout-petit de son siège. Il aura sans doute envie de s’étirer comme un chat ! Il faudra veiller à aider bébé face à la chaleur, car il est possible qu’il ait chaud, engoncé dans son siège auto. Ne le couvrez pas trop au départ, d’ailleurs. Si vous partez de nuit, posez une couverture que vous pourrez retirer dès que les températures grimpent. Astuce au top : enfilez-lui son gilet à l’envers : le dos du gilet devant. Vous n’aurez plus qu’à tirer sur les manches, et hop ! Le gilet se retirera d’un coup de main sans avoir à détacher bébé !

Gérer un long trajet en train avec ses enfants ou son bébé

Opter pour le train, c’est faire commencer le voyage en gare, avant même d’avoir atteint sa destination. Surtout si on a prévu de quoi occuper ces heures sur les rails !

Avant le voyage en train

Change, jeux, biscuits… Prévoyez un sac en plus de la valise familiale, l’idée étant d’avoir sous la main ce dont vous aurez besoin pour le voyage. Sans avoir à aller farfouiller dans les bagages, pas toujours accessibles si le train est bondé. Si vous emportez plusieurs valises, essayez d’arriver assez tôt sur le quai pour leur trouver de la place. Pas toujours facile en pleine période de vacances ! Sachez que vous pouvez demander à réserver des sièges dans un compartiment avec espace famille. Vous voyagerez avec d’autres parents qui ne devraient pas craindre les décibels et les pique-niques festifs.

Lors de l’attente en gare, avant de monter dans le train, profitez-en pour aller faire un tour en kiosque et offrir à vos enfants le choix d’un magazine ou d’une petite surprise. Ça les aidera à patienter tout en leur faisant plaisir. Prévoyez large pour arriver avec un peu d’avance et rester le plus zen possible sans avoir à courir après le train.

Occuper toute la famille dans le train

À moins que vous ne profitiez du train de nuit, tranquillou sur une couchette, il faudra occuper les plus petits (et parfois même les grands) ! Le petit plus du train, contrairement à la voiture, c’est que vous pouvez déambuler avec vos bambins dès qu’ils ont envie de marcher un peu. Et hop, un aller-retour dans l’allée du wagon : check !

Prévoyez un pique-nique et un petit goûter, selon les horaires, sans oublier les gourdes d’eau. Le repas sera plus simple (et bien moins cher !) si vous le préparez à l’avance. Vous serez assurés de manger ce qui vous plaît et ça ne vous empêchera pas d’aller visiter la voiture-bar avec vos enfants. Pour le fun ou pour un petit jus de pomme ! C’est une mini aventure qui les occupera durant de précieuses minutes.

Jeux de société compacts, livres d’histoires et documentaires, crayons et papier, cahiers de vacances, coloriages, figurines, casse-tête, boîte à histoires… Misez sur ce qui vous chante et qui plaît à vos Minis ! Pas de conducteur attitré ici, toute la famille peut participer gaiement !

Gardez votre porte-bébé à portée de main dans le wagon. Ce sera un précieux allié pour endormir votre voyageur en herbe lors de la sieste. Ce sera aussi plus facile de vous déplacer en toute sécurité entre les allées pour atteindre les toilettes et changer une couche, par exemple !

Anticiper un long trajet en avion avec vos jeunes voyageurs

Votre aventure familiale inclut un vol long-courrier ? Un peu comme en train, ce genre de trajets vous offrent plus de mobilité. Mais ça n’exclut pas une bonne préparation !

L’aéroport en famille

Avant d’embarquer à bord d’un vol long-courrier, il y aura sans nul doute un peu d’attente dans l’aéroport. Pas de panique, une partie de cette attente sera vouée aux contrôles en tous genres (« vas-y Chouchou, enlève tes chaussures et mets-les dans la boîte »). Et, une fois que tout est en règle, vous aurez le temps de vous balader dans l’aéroport ou de vous poser pour grignoter un peu. La découverte de l’aéroport est une activité en soi pour les petits curieux ! Les boutiques, les tapis roulants, les écrans d’affichage, les chariots pour valises : c’est tout un monde qui s’offre à eux.

Occuper ses enfants pendant un vol long-courrier

L’idéal, si possible, reste le vol de nuit. Un plateau repas, une petite tisane et hop : rideau ! Pour toutes ces heures où vous et vos enfants serez éveillés, prévoyez dans votre valise cabine de quoi leur faire plaisir. Jeux, jouets, livres, doudous, petits bonbons… Mais misez sur des jeux calmes et qui ne font pas de bruit, le bruit blanc de l’avion étant déjà très présent.

Comme dans le train, utilisez le porte-bébé pour endormir les plus petits grâce à vos bercements. Les enfants de moins de deux ans voyageront sur vos genoux, ce qui a l’avantage de réduire significativement le prix du billet.

Prévoyez des vêtements chauds ! Il fait toujours froid dans les avions, malgré les petites couvertures prêtées par la compagnie. N’oubliez pas d’emporter avec vous un change complet pour chacun de vos enfants. On ne sait jamais ! Le jour du départ, habillez-les de vêtements amples (plus c’est confortable, mieux c’est).

Gérer bébé en avion

Votre bébé peut prendre l’avion à partir de trois semaines. Les nouveau-nés voyagent dans les bras de leurs parents et ont aussi la possibilité de dormir dans un bassinet. Sorte de petit berceau fixé face à la première rangée de sièges. Ils y dormiront allongés, à condition qu’ils fassent moins de 70 cm !

Lors du décollage ou à l’atterrissage, la différence de pression peut faire mal aux tympans. Si vos enfants sont sujets aux otites ou rhinites à répétitions, ces moments peuvent être franchement délicats… Pour les soulager, plusieurs solutions. Offrez une tétée à ceux qui sont allaités, offrez à boire aux autres. Ou proposez-leur une tétine, s’ils en ont une. L’idée, c’est de les faire déglutir.

Vous voilà prêts à prendre le chemin des vacances ! Le long trajet en voiture avec bébé a toutes les chances de bien se passer. Même si la route est sinueuse et que vous venez de rater la dernière station ! Ne craignez plus la moindre escale, vous êtes organisés pour faire face à tout un tas de situations (et surtout à l’ennui) ! Un mot d’ordre : la préparation en amont. Emportez et gardez avec vous tout ce qui vous servira lors du trajet. Faites rêver vos kids en leur montrant des photos de votre destination, avant même d’être sur la route. Avec un objectif en vue, le voyage prend tout son sens ! Soyez honnêtes sur la durée du trajet, sans minimiser ou répondre par de vagues « on y est presque » à la sempiternelle question « on arrive quaaaaaand ? ». Allez, en route ! Et bonnes vacances à toute la petite famille !