Tout savoir sur l’éveil de bébé et les activités adéquates pour le stimuler

1 décembre 2023
/
7 minutes
Image principale de l\'article de blog

Les apprentissages de notre tout-petit commencent à la seconde où il débarque parmi nous (et même avant, car il développe ses sens dans le ventre maternel !). Et si certains d’entre-nous sont tentés de penser que l’activité d’un bébé d’un mois ne tourne qu’autour des siestes (ou des repas !), sachez qu’il n’en est rien ! Ce petit être qui arrive dans nos vies comme un boulet de canon va donc explorer, sentir, toucher, goûter… bref, s’éveiller et assouvir sa curiosité.  Pendant des années ! Car on n’arrête jamais d’apprendre, finalement. À l’échelle d’une vie, le développement de l’enfant est rapide, très rapide même. Et à bien y regarder, l’éveil du nourrisson peut être bluffant… Alors, à la question quand commencer l’éveil d’un bébé, on vous répond tout de suite, dès son arrivée ! Enfin, laissez-lui quand même le temps d’atterrir à ce petit chou, l’accouchement est déjà une grande aventure pour lui ! Et ensuite ? Comment favoriser l’éveil de bébé et quelles activités pour le stimuler gentiment ? On vous explique. 

Comment favoriser l’éveil de bébé ?

La bonne approche dépendra de son âge. C’est qu’il y a un monde entre l’éveil d’un nouveau-né et l’éveil d’un bébé d’un mois. En tant que parents, il nous faut suivre la cadence, sans brûler les étapes. 

Les temps d’éveil… et de sommeil !

On pourrait avoir l’impression que le bébé d’une semaine passe son temps à roupiller le ventre plein. Et pourtant, il s’en passe des choses entre le repas et la sieste ! Alors, certes, le temps d’éveil de bébé est très court les premières semaines. Mais tout ça évolue très vite. Lorsqu’il vient au monde, votre tout-petit a un temps d’éveil d’environs 40 minutes. Qu’est-ce que le temps d’éveil exactement ? C’est le laps de temps durant lequel un bébé est éveillé, avant le moment où, heureux et repu, il se rendort. Au bout d’un mois, il est déjà capable de se tenir éveillé une petite heure. À 6 mois il passe à 2 heures 30 minutes, et il tient 4 heures à 1 an ! 

La routine de bébé

Si la routine chez l’enfant adoucit considérablement le déroulé de sa journée, il en va de même chez un tout-petit. Nos bébés sont des petits êtres d’habitudes, ils aiment avoir leurs repères, reconnaître les visages familiers, s’en tenir aux horaires… Bref, bénéficier d’une structure qui les rassure ! Et qui leur permet de s’éveiller au monde qui les entoure de manière la plus sereine possible. 

L’évolution de sa motricité

La motricité du bébé évolue très vite. Pour l’aider dans cette évolution, le mieux c’est encore de le laisser libre de ses mouvements. Alors, on le met à l’aise sur un tapis rembourré juste ce qu’il faut, et dans des vêtements qui n’entravent pas ses mouvements. Et sa position alors ? Sur le dos ou sur le ventre lorsqu’il découvre son tapis d’éveil ? Les deux, mon capichef 😜. Car chacune de ces positions à ses avantages :

  • Sur le dos et à proximité de son arche d’éveil, il se sert de ses bras pour attraper, empoigner.
  • Sur le ventre, il se sert de ses bras comme d’un appui et étire son œsophage (ce qui peut le soulager les petits rots restés coincés, les coquins) tout en relevant sa tête. 

Les stimulations visuelles

Parce qu’il n’y a pas que les cubes et les tapis d’éveil dans la vie…et que votre bébé adore par-dessus tout observer ce qui l’entoure ! Confortablement installé aux premières loges dans un transat, il regardera avec attention la préparation du repas des grands. En porte-bébé ou en poussette, il ne perdra pas une miette de vos balades. Les arches, les mobiles et toutes ces petites merveilles qui tournoient sont un enchantement (équivalent à votre série préférée Netflix, oui mesdames et messieurs 🍿). 

Le plaisir de l’eau

Que ce soit parce que ça leur rappelle la vie in utero, pour les bruits du clapotis ou pour son côté insaisissable, l’eau est un élément fascinant pour nos bébés. Profitez-en à l’heure du bain et donnez à votre tout-petit divers petits jouets pour écoper, faire flotter (ou couler !). Pas besoin d’aller chercher bien loin, la passoire est un must ! 

Quelles activités proposer pendant les phases d’éveil de bébé ?

Des cubes, une arche d’éveil, des livres étanches pour le bain ? Oui, mais pas que ! Suivez-nous, on vous dit tout…

Le tapis d’éveil

C’est un classique, le tapis d’éveil est une chouette activité pour regarder son bébé progresser de jour en jour. Il y développe sa motricité globale (se déplacer, rouler, relever la tête…) et sa motricité fine (saisir, faire la pince avec ses doigts, relâcher un objet…). Vous, de votre côté, n’aurez qu’à l’observer amoureusement en lui parlant pour l’encourager et le rassurer de votre présence. En grandissant, vous pourrez également mettre à sa disposition quelques jouets, en plus de l’arche, sur le tapis. Bébé se met à pleurer ? Il a peut-être besoin de votre aide pour entrer dans le jeu ou réussir à faire ce qu’il voulait. 

Les massages et autres papouilles

Tant qu’il n’est pas très mobile, vous pouvez mettre à profit les moments d’éveil de bébé pour lui faire des massages shiatsu. Mais aussi tout un tas de caresses qui l’aideront à prendre conscience de son corps. Profitez aussi des moments de change pour papouiller bébé et lui faire des petits massages relaxants. 

En avant la musique !

Vous aviez peut-être déjà commencé à lui faire écouter vos morceaux préférés lorsqu’il était niché, bien au chaud, au creux du ventre maternel ? N’hésitez pas à les lui faire écouter régulièrement maintenant qu’il est dans vos bras… Surtout dans les moments où vous cherchez à l’apaiser. Ensuite, embrayer sur les comptines et autres chansons pour enfants, elles sont bourrées de bienfaits :

  • renforcement du lien affectif ;
  • développement du langage et des sons ;
  • développement de la mémoire auditive…

Des livres et des histoires

Lire des histoires à son bébé est important dès le départ. D’abord, il y trouve le son rassurant de la voix de son parent, qui lit avec intonations et rythmes. Ensuite, il y puisera beaucoup de vocabulaire. Et puis, un peu plus tard, il se forgera son imaginaire. Alors n’attendez pas pour la caler au creux de vos bras et lui lire quelques pages, les bienfaits seront ancrés pour longtemps ! 

Des jeux adéquats 

L’éveil de bébé ne nécessite pas une multitude de jouets, mais certains jeux sont particulièrement adaptés à sa stimulation. Les cubes à empiler, la boîte à formes, les ballons, les instruments « faits maison » (une casserole et une cuillère en bois 😉)… Il ne faut pas forcément grand-chose pour favoriser son éveil et s’amuser de le voir grandir ! D’autant que, dans un premier temps, il faudra éviter d’encombrer le tapis d’éveil d’un trop plein de jouets : trop de stimuli seraient contre-productifs ! 

 

Vous voilà plus sereins sur la bonne attitude à adopter pour favoriser l’éveil de bébé, sans trop en faire non plus. C’est qu’ils sont pleins de ressources ces petits bouts de choux ! Au départ, l’observation du monde qui l’entoure fera partie de ses activités préférées à n’en pas douter. Et, ensuite, pour encourager sa curiosité et ouvrir le champ des possibles, vous pourrez l’abonner au magazine des Mini Mondes ! 

participer à l'éveil de bébé

Partagez