Félicitations, tu as relevé les défis que t'ont lancé Flaggy, Sacha et Oscar.
Pour vivre de nouvelles aventures et te remercier pour ta participation on t'offre un de ces 2 carnets de voyage des Mini Mondes avec le code : DEFITERREOCEAN
Offre valable du 1 juillet au 30 septembre 2022 et limitée à 1 utilisation par famille, dans la limite des stocks disponibles.
ÉTAPE 1
Bien joué, tu as réussi la première étape de notre chasse au trésor !

"Jim est en balade dans les bois !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 2
Bien joué, tu as réussi la deuxième étape de notre chasse au trésor !

"Jeanne fait du shopping !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 3
Bien joué, tu as réussi la troisième étape de notre chasse au trésor !

"Sacha s'amuse avec son kit de plage !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir la prochaine étape !
ÉTAPE 4
Bien joué, tu as réussi l'étape finale de notre chasse au trésor !

"Oscar adore découvrir la nature !"
Mémorise cette phrase et va la répéter au vendeur pour découvrir où nous retrouver à 17H pétantes pour récupérer ton cadeau !

Aider Bébé Face à la Chaleur :
Astuces Pour Petits et Grands

Toutes nos astuces pour aider votre bébé ou votre enfant à faire face à la chaleur

Aaaaaah, la chaleur estivale… Vous l’avez attendue tout l’hiver, pas vrai ? Vous voilà prêts à vous prélasser, lunettes de soleil sur le nez et verre frais à la main. Oui, mais votre bébé, lui, n’est pas un grand fan de chaleur écrasante, qu’on se le dise ! Il en va de même pour les jeunes enfants, pas suffisamment armés pour gérer la chaleur sans un peu d’aide et de vigilance de votre part. Dès que la température grimpe et que le thermomètre s’affole, il faut adapter nos habitudes pour protéger les plus vulnérables. La déshydratation et l’hyperthermie guettent, mais pas de panique : on vous donne les clefs pour gérer les épisodes de canicule. Comment aider bébé à gérer la chaleur lorsqu’elle est accablante ? Qu’est-ce que le coup de chaleur chez les tout-petits ? Comment savoir si bébé a chaud ? Promis, on fait le point sans vous stresser !

5 astuces pour aider bébé en cas de chaleur

Le nourrisson a bien du mal à réguler sa température corporelle. Alors, dès qu’il fait un poil trop chaud et que l’ensoleillement est à son maximum, il faut veiller au grain ! Notez que ce qui vaut pour bébé vaut aussi pour n’importe quel bambin (et pour vous, au passage 😉).

Découvrir bébé un maximum

C’est l’un des premiers réflexes à avoir dès qu’arrive une vague de chaleur : on retire une couche de vêtement. Quitte à ce que bébé reste en couche, justement ! Habillez votre tout-petit de façon la plus légère possible et misez sur des matières naturelles, qui laisseront respirer la peau. Coton, gaze de coton ou lin… choisissez ce qui vous plaît, mais n’oubliez pas de privilégier des matières douces. Et oubliez le synthétique, qui favorise la transpiration ! Dans tous les cas, optez pour des couleurs claires qui n’emmagasineront pas la chaleur.

Vous êtes au point pour la journée ☀️, mais comment habiller bébé la nuit ? 🌙 S’il réussit à se passer de turbulette, retirez-la. S’il est rassuré par le contact et en a besoin pour dormir, optez pour la plus légère possible. Certaines sont en simple coton de lange, très respirantes. Pour ce qui est du pyjama, adaptez-vous à la température de la pièce. Un simple body ou une couche feront l’affaire lorsque la chaleur est étouffante, surtout si les températures ne baissent pas pendant la nuit.

Hydrater votre tout-petit

Un bébé qui subit la chaleur peut montrer une perte d’appétit et, selon son âge, le maintien de l’hydratation peut s’avérer sportif ! Alors, accrochez-vous, c’est qu’il va falloir les faire boire ces petits chameaux 💛 ! Votre nourrisson est encore allaité ? Proposez-lui une tétée de rab de temps à autre, rien que pour l’hydrater. Avec l’accord du pédiatre, offrez-lui également un biberon d’eau. Les plus grands, déjà diversifiés, pourront se régaler de fruits et légumes de saison bien juteux : c’est ça de pris en plus !

Et on n’oublie pas l’hydratation par l’extérieur, autrement dit, une petite douche ou bain tiède pour éviter les coups de chaud. Oubliez le savon, ce qu’on cherche à faire ici c’est apporter un peu de fraîcheur supplémentaire. Si vous êtes en extérieur, emportez avec vous de quoi brumiser les petits. C’est LE moment parfait pour les jeux d’eau 💦 !

Miser sur les heures fraîches pour sortir

Évitez de sortir votre bébé ou votre Mini pendant les heures chaudes, entre midi et deux lorsque le rayonnement du soleil est au max. On poussera même le bouchon jusqu’à 16 h. Le créneau idéal pour une balade « à la fraîche » sera tôt le matin ou tard le soir quand la chaleur est retombée. Dans tous les cas, et si vous devez vous aventurer dehors en plein cagnard, rasez les murs, littéralement ! Cherchez l’ombre et couvrez bien les plus jeunes (chapeau, lunettes, crème solaire), surtout en plein été.

Vous éviterez le porte-bébé et les écharpes de portage, sous peine de ruisseler de sueur au bout de quelques minutes 🥵. Et ne recouvrez pas la poussette d’une couverture pour protéger votre bébé du soleil. C’est tentant, mais la chaleur s’accumule en dessous et la poussette finit par être une étuve… Cantonnez-vous à l’ombrelle, c’est plus safe ! Ajoutez un peu de brume pour un rafraîchissement optimal (brumisateur ou simple pschitt à eau).

Adapter le trajet de bébé en voiture

Vérifiez que vous êtes bien équipés : brumisateur, pare-soleil, biberon d’eau… Et faites très régulièrement des pauses si le trajet est long. L’idée, c’est d’aérer vos Minis en les sortant de leurs sièges autos de temps en temps. Notez que bébé transpire beaucoup de la tête en dormant, ce qui sera aussi le cas dans son siège auto. Vous pouvez ajouter une serviette éponge sur la têtière pour absorber un peu de sa sueur. Pendant vos pauses, aérez la voiture un maximum et n’hésitez pas à laisser les fenêtres entrouvertes si c’est possible, pour que l’air circule.

Conserver un environnement frais

Tout au long de la journée, vous pouvez humidifier le corps de bébé avec un petit linge mouillé ou un brumisateur. Aérez un maximum, dès que c’est possible. Tôt le matin ou en soirée si la chaleur est retombée, ouvrez en grand ! Nos grands-mères avaient pour habitude de placer de grands linges aux fenêtres pour rafraîchir l’intérieur, rien ne vous empêche de poursuivre leur pratique ! En journée, en revanche, fermez tout : fenêtres et volets clos. Et pour venir à bout des bouffées de chaleur et de la sudation qui va avec, aidez-vous d’un ventilateur (mieux que la climatisation, qui assèche l’air).

Les précautions à prendre pour éviter le coup de chaud

Le coup de chaud, ou coup de chaleur, c’est ce qui arrive quand un bébé ou un enfant subit un peu trop longtemps la chaleur. Pourquoi ? Parce que l’organisme d’un tout-petit ne s’adapte pas si facilement à une température élevée. À ne pas confondre avec l’insolation (due à l’exposition au soleil), le coup de chaud survient même à l’ombre. Attention à la surchauffe !

S’assurer qu’il n’est pas déshydraté

Pour vérifier que tout va bien côté hydratation, il faudra pincer votre bébé. Non, vous ne rêvez pas ! Ça a l’air contre-intuitif dit comme ça, pourtant ce geste ultra-simple est très efficace pour vérifier son niveau d’hydratation. Pincez gentiment la peau de votre bébé et assurez-vous qu’elle reprenne sa forme rapidement. Un petit pli persiste ? Il est grand temps de réhydrater bébé 🍼.

Vérifier la nuque

Un des signes qui montrent que bébé a chaud, c’est la nuque qui sue ! Nuque ou haut du dos, d’ailleurs. Placez votre main à la base de son cou et vérifiez que la zone ne soit ni trempée ni trop chaude. Autre indice : ses draps ! S’ils sont trempés, c’est qu’il a bien trop chaud. Idem pour le tissu du siège auto ou de la poussette.

Prendre la température

Autant l’hiver on a tendance à (sur)couvrir les petits 🧶, surtout les bébés qui bougent moins que nous… Autant, en été, ils peuvent avoir beaucoup trop chaud eux aussi ! Alors, dès que vous avez un doute, prenez sa température. Vous pouvez commencer par toucher son front pour vous faire une idée, mais l’idéal reste le thermomètre. Vous serez fixés sur sa température et une potentielle hyperthermie.

Être attentif aux pleurs

« Mais dis donc, ce qu’il est ronchon aujourd’hui… » Quand votre bébé ou votre enfant a trop chaud, il ne le verbalise pas forcément. Ou, du moins, pas toujours clairement. Vous pouvez donc passer à côté ! Alors, s’il est (un poil plus) grognon (que d’habitude), prenez-le comme un signal. Il peut aussi pleurer davantage ou manger moins qu’en temps normal. Un bébé qui a trop chaud pour dormir peut refuser la sieste, alors même que vous constatez une fatigue accrue. En cas de pleurs, de ronchonnements ou de léthargie passagère, offrez-lui à boire et allégez ses vêtements !

Repérer les signes du coup de chaud

Si votre bébé est somnolent, n’a pas l’air dans son état habituel ou vous paraît un peu confus, il peut s’agir d’un coup de chaleur. Il peut également être pris de diarrhées ou de vomissements. Vous repérerez une possible déshydratation lors du changement de couche : elle reste peu humide et l’urine est foncée. Autres signes, une peau qui a rougi ou qui semble sèche (visible au niveau des lèvres notamment). Il peut aussi se mettre à respirer plus vite ou sembler avoir mal à la tête. Si vous repérez un ou plusieurs de ces signes, appelez votre médecin afin qu’il vous donne la marche à suivre et vous prescrive des solutés de réhydratation.

Vous avez toutes les clefs en main pour surveiller vos petits et les protéger de la chaleur. Que ce soit durant la période estivale ou même lors d’un voyage en pays chaud, sous les sunlights des tropiques (désolés, fallait qu’on la fasse celle-là 😂). Aérez un maximum quand c’est possible, découvrez vos Minis et faites le plein d’eau et de jus de fruits rafraîchissants ! Dans tous les cas, essayez de rester zen, vous les parents ! Et appliquez-vous les mêmes conseils : et hop, on se découvre et on s’hydrate !