Jouets made in France : actualité et évolution

22 février 2023
/
6 minutes
Image principale de l\'article de blog

Le jouet fabriqué en France a la côte auprès des parents soucieux de l’environnement, de la qualité du jouet et de sa fabrication éthique. Nous sommes nombreux à avoir réalisé, comme vous, que derrière chaque joujou se cachaient des enjeux économiques et écologiques auxquels on n’aurait pas forcément pensé. Poupées, peluches, figurines ou jeux de société peuvent être mieux conçus, mieux fabriqués et mieux distribués. Ça, les parents d’aujourd’hui l’ont bien compris ! D’autant que, lorsqu’un cadeau à faire se profile, ils ont envie de se tourner vers un jouet écoresponsable (ludique et non genré tant qu’à faire !)… qui n’a pas traversé la planète en cargo. Mais, dites, comment les jouets made in France évoluent-ils à l’heure actuelle ? Et comment les jouets des Mini Mondes sont-ils fabriqués ? On vous dit tout.

L’actu récente des jouets made in France

À l’heure où ça commence à fleurer bon le printemps (oui, on est dans les starting-blocks, on a même un peu d’avance sur les jonquilles !)… c’est le bon moment pour regarder un peu dans le rétro. Noël, grand moment de l’année où le jouet est partout, a montré la belle évolution des marques de France.

Noël a vu fleurir le jouet français

Les jouets made in France n’ont d’ailleurs pas attendu le père Noël pour se faire une petite place ! L’année 2022 affiche une hausse de 5 % sur le marché du jouet français, qui confirme l’engouement des Français pour les jouets responsables et locaux. En moyenne, on a retrouvé entre 6 à 10 % d’options fabriquées en France dans les catalogues et les rayons des magasins l’hiver dernier. Les chiffres sont en constante évolution, doucement, mais sûrement. Le jouet en bois, la peluche locale : ils ont encore été nombreux à se retrouver au pied du sapin. Pour le plus grand bonheur de nos Minis et de chaque fabricant de jouets fait en France !

Évolutions du secteur du jouet

Ça bouge du côté des jouets ! On comptait environ 200 fabricants français à la fin des années 90. (Attention, douche froide…) Ils ne sont plus qu’une poignée à se battre aux côtés des Mini Mondes pour faire une plus grande place au jouet bien conçu à échelle locale. La poignée en dénombrant 35… Comment ça, ce n’est pas l’évolution à laquelle vous vous attendiez ? Qu’on se rassure, les nouvelles sont encourageantes malgré tout ! Le nombre d’emplois créés par le secteur du jouet est en constante évolution. Et la relocalisation (re)devient une option pour les fabricants. La dernière en date ? La peluche géante Pioupiou et Merveilles qui sera dorénavant fabriquée dans le Maine-et-Loire ! Améliorant au passage son bilan carbone : finis les kilomètres avalés depuis la Chine pour arriver dans les bras de l’enfant qui souhaite l’adopter 🧸. Comme quoi, le savoir-faire artisanal n’est pas l’apanage du Jura, et ça, c’est encourageant pour tout le territoire ! Autre bonne nouvelle, le prix de l’ours en peluche ne s’envolera pas du fait de sa relocalisation, au contraire : il s’allège, exactement comme le bilan de son trajet.

Le jouet seconde-main

C’est une alternative qui séduit de plus en plus de parents soucieux de l’environnement et du budget alloué aux jouets. Offrir une seconde vie aux jouets, c’est à la fois limiter les déchets plastiques, mais aussi s’assurer que la boucle est bouclée… Le cycle de vie du jouet n’étant pas si court qu’on pourrait l’imaginer !

Depuis peu, vous pouvez revaloriser votre jouet Mini Mondes, en le revendant une fois que vos enfants ont passé l’âge de jouer avec.

Zoom sur le jouet fabriqué en France

Chez les Mini Mondes, on plaisante souvent. Mais lorsqu’il s’agit de fabriquer nos jouets, ça devient sérieux !

Jouet écoresponsable

On a voulu les jouets les plus écoresponsables possibles, des jouets made in France au prix juste. Et on l’a fait ! Comment c’est possible ? En pariant sur les circuits courts, en s’entourant des meilleurs partenaires et en faisant marcher les entreprises locales. Pour nous, mieux concevoir les jouets rime avec impact écologique : du matériau recyclé du jouet jusqu’à l’emballage carton, réutilisable. Les jouets suremballés et engoncés dans du plastique, très peu pour nous… (Oui, on pense à toi, la poupée perdue dans sa boîte démesurée avec fenêtre plastique, prise dans ses attaches et cordelettes démoniaques 😈 😂.)

On a même pensé à « l’après » : en fin de cycle, nos jouets peuvent disparaître dans un composteur industriel !

Jeux et jouets made in France

À l’Ouest toute ! Du plastique recyclé, à l’impression, en passant par le bureau d’étude, l’usine et même notre bureau-refuge : tout se passe à l’ouest de la France. Une prouesse bien française et ultralocale dont on est fiers ! La matière, la conception et la tampographie (les couleurs et les motifs qui apparaissent sur le visage de chaque figurine), tout est fait en France. Pour nous, c’est le jouet le mieux fabriqué du monde, on vous le dit souvent ! Et on a bien l’impression que les parents sont raccords avec ça. Une confiance mutuelle qu’on ne cesse d’alimenter en vous conviant à faire évoluer nos jouets et notre marque à nos côtés !

Jouet éthique

Nos jouets sont conditionnés en circuit court, et pas n’importe comment : chaque super coffret prend vie et forme au sein d’un ESAT. Celui de Thouaré, pour être précis, qui n’est qu’à quelques kilomètres de l’entrepôt ! En tout, un jouet Mini Monde parcourt moins de 300 km lors de sa fabrication 🌍 💛.

Vous savez tout de l’actualité, de l’évolution et de la fabrication de vos jouets made in France favoris ! Le marché est plein de promesses et en plein essor, ce qui favorise tout le territoire, par la création d’emplois, notamment. C’est aussi une excellente nouvelle pour le bilan carbone des jouets qui arrivent chez vous, bien moins chargés que s’ils avaient traversé la planète. Et, sur ces bonnes paroles, on vous laisse en bonne compagnie de nos jouets en plastique recyclé ! Après tout, ce sont nos meilleurs ambassadeurs, non ?

que se cache-t-il derrière le jouet made in France

Partagez