Recycler les jouets de vos enfants ou leur offrir une seconde vie

Lorsque vous achetez un jouet pour faire plaisir à votre enfant, vous n’envisagez pas tout de suite la question du recyclage. Normal, vous vous concentrez sur l’instant et contemplez avec amour les petites mains frêles qui le sortent de son emballage… Pourtant, comme une écrasante majorité de jouets, il finira au rebut en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! La France jette à la poubelle une quantité astronomique de jeux, jouets, poupées ou doudous, qui terminent leur course à l’enfouissement ou à l’incinération. Mais ce n’est pas une fatalité ! Étape numéro un : sortir des ordures ménagères les joujoux de nos petits choux. Ensuite ? Il est temps de se poser la question de la fin de vie des jouets et même de leur recyclabilité. Parce que, soyons francs, recycler ses jouets n’est pas une mince affaire, vu les matériaux qui entrent dans leur composition. Le recyclage des jouets en plastique est encore compliqué, mais il existe des alternatives durables. Réemploi, valorisation, don : peluches et dinettes ont droit à une deuxième jeunesse ! Alors, comment recycler les jouets qui traînent au fond des coffres et adopter des habitudes plus écoresponsables ? On vous donne la marche à suivre !

Comment recycler des jouets qui ont bien vécu ?

Avant que les jouets de vos enfants ne terminent en déchets, il se passe en moyenne quelques mois. Certains jeux, plus chanceux, seront chéris plusieurs années avant de tomber aux oubliettes. Qu’est-ce qu’on fait des jouets qui ont rendu de bons et loyaux services, mais qu’on n’a pas envie de collectionner ?

Connaître les filières

Jouez la carte de l’économie circulaire ! Le cycle de vie des jouets n’a pas forcément à être linéaire. Vous n’avez pas envie de voir des jouets en bon état partir à la poubelle avant d’être enfouis ou incinérés comme vos ordures ménagères. Et vous avez bien raison ! Si vous butez sur la question du tri, rassurez-vous, il existe une autre solution. Certaines filières à Responsabilité élargie des producteurs (REP), prévues par l’ADEME, profitent à certains jouets. C’est un dispositif qui agit sur l’ensemble du cycle de vie de l’objet. Depuis sa conception et jusqu’à la gestion de la fin de vie du jouet. Tous ne peuvent pas y prétendre, mais les jeux électroniques entrent clairement dans cette catégorie. Maintenant, vous savez par quel bout prendre le robot qui traîne au fond de son bac à jouets ! Certaines marques favorisent le retour de leurs jouets, grâce à des partenariats avec certaines enseignes de tri ou de collecte. Et hop, retour au fabricant ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de la marque des jouets dont vous ne savez plus que faire. Celles qui ont déjà mis en place un système de retour vous indiqueront la marche à suivre. 

Offrir aux jouets une seconde vie

Le tricycle du petit dernier en a vu des vertes et des pas mûres ? Le poupon à qui il manque un œil commence à filer la frousse à toute la famille ? Poupées borgnes et vélos cabossés ont eux aussi le droit à un prolongement de leur cycle de vie ! Le bon réflexe ici, c’est celui de la réparation. Regardez autour de chez vous et dénichez un repair café : aidés par des bénévoles, tous ceux qui le souhaitent peuvent venir y réparer un tas d’objets. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricolo, mais que vous avez la fibre écolo, vous pouvez détourner l’usage des vieux jouets. À vous de les réemployer comme bon vous semble ! C’est une excellente façon de valoriser des objets hors d’usage, mais pas encore complètement inutiles. Le vieux seau de plage qui n’a pas servi depuis l’été 2011 fera une jardinière rigolotte. Pourquoi ne pas y planter quelques radis lors des sessions de jardinage avec vos enfants ? Le plateau de petits chevaux en bois à qui il manque la moitié des pièces fera, lui, un parfait dessous de plat ! Donnez libre cours à votre créativité pour réutiliser les jouets dont vos Minis ne se servent plus. 

Composter les jouets

Une grande majorité de vos jouets ne se composte pas. Entre ceux qui pourraient, mais pour lesquels vous avez un doute (« mais attends, c’est du poil de chameau ce doudou ? »)… Ceux qui clairement n’y ont pas leur place et tous les entre-deux… Vous êtes perdus. Comme on vous comprend ! Alors, pour faire simple, la peluche biodégradable en laine : oui. Les jeux en bois traité et verni : non. Les jouets qui sont compostables sont certifiés  « OK compost », c’est le cas des jouets en plastique recyclé des Mini Mondes. Leur matière est faite à partir de déchets plastiques recyclés en jouets. Ils peuvent disparaître totalement, placés dans un composteur industriel. 

recycler-jouets-enfants

Comment se débarrasser de vieux jouets ?

Le don des jouets inutiles

Les jouets avec lesquels vos enfants ne jouent plus peuvent être donnés à des associations caritatives. Il leur suffira d’être en bon état et d’avoir encore toutes leurs pièces ! Vous pouvez en faire don lors de collectes mises en œuvre par des réseaux solidaires, notamment en période de fêtes de fin d’année. Au lieu de finir à la poubelle, vos jouets iront faire le bonheur d’enfants défavorisés ❤️ , il n’y a pas de plus beau parcours pour un jouet. De nombreuses associations acceptent les dons tout au long de l’année. Emmaüs France, la Croix-Rouge, le Secours populaire ou encore les Restos du Cœur se mobilisent sans cesse. Donner ses jouets et leur rendre une utilité n’a jamais été aussi simple !

Le recyclage des jouets cassés

Tordus, fracturés ou incomplets depuis des lustres, certains jouets ont la vie dure ! Vous ne pourrez pas les donner et peut-être difficilement les réutiliser. Alors, si la réparation n’est plus envisageable, il ne leur reste qu’une option : la déchèterie. Ne les mettez pas dans la poubelle ordinaire ! Ils n’ont rien à faire aux ordures. L’avantage de la déchèterie, c’est qu’elle effectue un ultime tri. Les associations récupèrent ce qui peut encore être sauvé. Ce qui peut être recyclé le sera, le reste finira incinéré avec les autres déchets. 

Le cas des jeux électroniques

S’il y en a bien à ne pas prendre à la légère, ce sont les jeux électroniques ! Le petit robot qui clignote, la poupée qui parle, la voiturette télécommandée… Bref, tous les jouets à piles qui vous sortent le grand jeu son et lumière devront être déposés en déchèterie. Comme les appareils électroménagers, les batteries ou les piles, d’ailleurs. Et, oui, les petits livres qui font de la musique entrent dans cette catégorie !

Vous voilà bien au point sur le recyclage des jouets de vos Minis ! L’idéal, c’est peut-être la réflexion en amont, pour s’éviter d’avoir à gérer un trop-plein de jouets cassés ou obsolètes et dont on ne sait plus quoi faire. Faites le pari des jouets écoconçus, labellisés et fabriqués en France : vous n’aurez pas à les abandonner en déchèterie ! En favorisant les marques rigoureuses, qui font le choix de bousculer l’industrie du jouet pour vous proposer des alternatives durables, vous êtes tranquilles. La boutique des Mini Mondes sait vous mettre à l’aise : ici, rien que des produits propres et bien conçus !

recycler-jouets-enfant