Ces beaux livres pour enfants qui nous font vibrer

Il y a des albums jeunesse incontournables, des histoires merveilleuses qu’on relit à chaque fois avec plaisir (oui, même au bout de la vingtième fois !) Ces livres-là, on en savoure chaque mot comme des sucreries qui fondraient sous la langue. Alors tant mieux si les enfants en redemandent ! Des histoires abracadabrantesques, des illustrations incroyables : la littérature jeunesse dépasse les limites du monde de l’enfance et propose des chefs-d’œuvre à lire sans modération. Des trésors de mots et d’images ! Du coup, on a eu envie de vous offrir une petite sélection des meilleurs livres. Ceux qui vous feront vibrer par leur récit inspirant ou leurs dessins envoûtants. Préparez-vous à courir à la bibliothèque, à foncer en librairie, on a sélectionné pour vous certains des plus beaux livres pour enfants ! 

Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough : Le récit d’une vie

C’est l’histoire d’un petit lapin, comme il en existe beaucoup d’autres. Pourtant, cette histoire-là est singulière. Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough, de la talentueuse Rébecca Dautremer, est une œuvre qui n’a l’air de rien, mais qui raconte beaucoup. On y suit Jacominus, notre lapin à la patte folle, faire le récit (puis le compte) des heures qui ont jalonné sa vie. Une évolution naturelle, quasi sans surprise, d’un tracé rectiligne du berceau au tombeau. Et nous voilà nez à nez avec un sujet dont on n’a pas fini de faire le tour : la simplicité de l’existence. 

💛 On aime :

  • la richesse des illustrations, absolument superbes de poésie et de délicatesse ;
  • la double lecture qui fait entrer Jacominus dans la cour des grands (à l’instar du Petit Prince ou d’Alice au pays des Merveilles) ;
  • la sagesse de ce conte philosophique pour petits et grands ! 

Fourchon : un livre jeunesse sur la différence

Fourchon, de Kyo Maclear et illustré par Isabelle Arsenault, est un petit livre sympathique et tout en rondeur sur l’acceptation de soi (…rien que ça !) On y découvre le petit Fourchon, pas assez pointu pour être une fourchette, ni suffisamment rond pour pouvoir prétendre être une cuillère. Le pauvre a bien du mal à s’identifier au sein de sa famille de couverts. Pas toujours facile d’être plusieurs choses à la fois ! Pourtant, il est bien résolu à trouver sa place à table. 

💛 On aime :

  • le sujet de la crise identitaire dans le tiroir à couverts, rendu abordable pour les petits lecteurs ;
  • l’effet miroir du « chacun cherche sa place » ;
  • la chute, bien pensée, qui offre à Fourchon l’utilité rêvée.

Nous sommes là : la littérature jeunesse engagée

Parfait pour les jeunes lecteurs, dès 3 ans, Nous sommes là d’Oliver Jeffers est une histoire d’amour universelle. Celle d’un papa pour son bébé qui débarque tout juste sur Terre. S’ensuit une présentation en bonne et due forme de notre planète. Continents, océans, constellations, êtres humains et animaux… tout y passe. Et on n’a clairement pas fini de percer tous les secrets de la planète qui nous héberge ! Le message en filigrane est fort : sur Terre, il y a de la place pour tout le monde et, ensemble, nous devrons y faire attention.

💛 On aime : 

  • le style inimitable des illustrations d’Oliver Jeffers ;
  • le côté « planète Terre, mode d’emploi », joyeux, ludique et sentimental ;
  • l’intimité de ce beau recueil que l’auteur illustrateur offre à son fils… et à la planète entière au passage !

Les Aventures de Beekle, un ami inimaginaire : l’album incontournable sur l’amitié

Beekle, de Dan Santat, met en scène une créature née au pays des amis imaginaires. Un pays où vivent et jouent ces créatures fantastiques, avant d’être imaginées par les enfants qui les feront vivre dans leur tête et dans leur cœur. Beekle attend patiemment son tour… qui ne vient pas. Alors, un beau jour, il commet l’inimaginable : il part lui-même à la recherche de l’enfant qui l’imaginera. 

💛 On aime : 

  • la tendre poésie de l’ouvrage qui met en scène l’amitié de manière inattendue ;
  • l’aventure romanesque d’un ami pas encore imaginaire, mais qui a décidé de le devenir ;
  • les illustrations, qui ajoutent du charme à l’histoire.

Le Loup, le canard et la souris : une histoire tendrement surprenante

Mac Barnett et Jon Klassen nous régalent avec Le Loup, le canard et la souris. En voilà une histoire originale ! C’est celle d’une petite souris, dévorée sur un malentendu et qui fait la rencontre d’un canard… installé bien au chaud dans l’estomac du loup. C’est la fête dans le ventre de la bête ! On y dîne aux chandelles et, à l’occasion, on y danse. Comme quoi, on peut avoir été avalé sans pour autant avoir l’intention d’être mangé ! Alors, quand un chasseur menace de tirer sur le loup, le canard et la souris sont résolus à défendre leur territoire coûte que coûte !

💛 On aime :

  • le ton décalé et l’humour de cette histoire originale ;
  • la pugnacité du canard qui illustre à merveille le fameux « j’y suis, j’y reste » ;
  • le joli pied de nez à la fatalité. Des proies contentes d’être dévorées ? Qui l’eût cru !

Le Rideau de Mrs Lugton : un classique poétique

Le Rideau de Mrs Lugton est un classique signé Virginia Woolf (tout de suite, ça en jette), abordable dès 5 ans. Écrite pour sa nièce et retrouvée dans les pages du manuscrit de Mrs Dalloway, cette histoire met en scène des animaux. Mais pas n’importe lesquels ! Ceux cousus dans le tissu du rideau que coud Mrs Lugton et qui attendent patiemment qu’elle s’endorme sur l’ouvrage pour prendre vie…

💛 On aime :

  • le thème universel des êtres inanimés qui prennent vie lorsque personne ne les voit ;
  • l’idée d’un récit sauvé de justesse de l’oubli, encore méconnu et qui a l’étoffe des grands classiques jeunesse ;
  • l’écriture de Virginia Woolf, enfin accessible aux plus petits !

Un jour j’ai eu une idée : l’ouvrage des petits philosophes

Il fait partie des livres qu’on a autant de plaisir à raconter qu’à feuilleter pour la beauté de ses images. Un jour j’ai eu une idée, écrit par Kobi Yamada et illustré par Mae besom, est une petite pépite. C’est l’histoire d’un enfant qui, un beau matin, a une idée. Matérialisée sous forme d’un œuf doré (une jolie métaphore pour cette idée qui ne demande qu’à éclore), elle le suit partout. L’enfant la cache, puis la nourrit, la laisse grossir et finit par la présenter à son entourage. Déçu des réactions, il est tenté de l’abandonner. Mais il finit par l’adopter pleinement et lui laisser pousser des ailes.

💛 On aime : 

  • les illustrations, incroyables, qui concentrent les couleurs autour de l’œuf-idée, au départ, avant de s’emparer des pages entières ;
  • la leçon de vie, simplement romancée, autour du potentiel d’une idée ;
  • le thème de la confiance en soi, à aborder à tout âge !

Entre contes initiatiques et petits récits philosophiques, ces beaux livres nous régalent. On y découvre de belles histoires, qui traitent simplement de sujets pourtant pas toujours faciles à mettre en mots. Si les illustrations y sont pour beaucoup dans le plaisir de ces lectures, leurs histoires ne sont pas en reste. Savamment rédigées, joliment tournées, elles font passer le message subtilement et invitent à la discussion une fois le livre refermé. Un voyage au pays de l’imaginaire que vos enfants ne sont pas près d’oublier ! Et pour poursuivre les aventures de papiers, lisez-leur le livre des Mini Mondes : Le Grand Départ des Duchemin ! 

les-livres-pour-enfants