Quels sont les bienfaits du temps calme et comment en faire profiter mon enfant ?

5 mars 2024
/
8 minutes
Image principale de l\'article de blog

Si pour vous le temps calme est associé à ce moment de flottement entre le repas de la cantine et la reprise des activités… vous avez bien fait de passer par là ! Votre curiosité est prometteuse. Et, oui, le temps calme en maternelle est un pilier garant du bon fonctionnement de la journée. Mais c’est loin d’être son seul créneau, son seul usage. D’ailleurs, à la fin de votre lecture, vous aurez peut-être bien envie de vous instaurer des petites parenthèses pour vous détendre, vous aussi ! On prend les paris ? C’est que les bienfaits du temps calme sont pléthores et ils profitent à tout le monde, petits et grands. D’ailleurs, c’est un super petit rituel reposant à instaurer avec son enfant. Et si le but est de faire redescendre l’excitation, de calmer un peu tout ce petit monde, l’idée n’est pas de ne rien faire. Non. L’idée, c’est plutôt de profiter de l’instant présent, de se reconnecter à ses émotions, de faire baisser la pression. Et du coup, il existe bon nombre d’activités et même de jeux calmes pour profiter de cet instant quasi hors du temps. Une fois le temps calme passé, on peut repartir sur d’autres aventures, se concentrer pour poursuivre un apprentissage ou… filer se coucher sereinement ! Alors, quels sont les bénéfices du temps calme et comment en faire profiter pleinement mon enfant ? On vous dit tout. 

1. Le temps calme aide à faire redescendre l’excitation

Parents comme enfants, on est pris dans la machine à laver géante qu’est la société dans laquelle on vit. Alors il arrive qu’on finisse par subir un peu les programmes successifs et qu’on termine la course complètement essorés de toute énergie. En mode chaussette molle. Et l’inverse est vrai ! Pris dans le tournoiement du tambour on ne sait plus où donner de la tête, on tourne à 100 à l’heure, comme un hamster sous acide. Pas jojo tout ça, hein ? Heureusement, le temps calme est là pour remettre tout le monde à l’endroit et calmer nos esprits surchauffés. D’autant que nos enfants sont naturellement vifs, curieux, débordants d’énergie et de vitalité ! Et cette excitation a du bon. Mais il faut aussi savoir se poser, intégrer toutes ces nouvelles informations… avant de repartir de plus belle ! Et quand vous sentez que votre Mini a du mal à laisser derrière lui sa journée d’école, qu’il est dans tous ses états, proposez une activité de temps calme. Un coloriage, un peu de méditation ou d’automassage, un puzzle

2. Un excellent moyen de remplacer la sieste

Mini fait de la résistance ? Il ou elle freine des quatre fers au moment d’aller poser sa tête sur l’oreiller en plein milieu de la journée ? Pas de panique, le temps calme est votre allié. Qu’il s’agisse d’une phase, ou que le temps de la sieste soit bel et bien révolu, certains enfants ont tout de même besoin d’un peu de repos après le déjeuner, à défaut d’un gros dodo. C’est un temps où les diverses interactions sont volontairement mises de côté. Comme une pause. Votre enfant peut faire son temps calme seul, ou à vos côtés, mais l’activité proposée doit être douce et propice à la détente. En ce qui concerne le timing, ce sera vraiment à vous de jauger. En sachant qu’un moment trop court est trop peu bénéfique et qu’un moment trop long finit par ennuyer tout le monde ! 

3. Le retour au calme favorise la concentration

Le temps calme, c’est excellent pour améliorer le temps de concentration de son enfant ! On peut le proposer après une activité riche ou sportive, pour faire retomber la pression et les tensions. Mais on peut aussi le proposer AVANT de s’embarquer dans un nouvel apprentissage qui va demander beaucoup de bande passante et un peu de jus de cerveau. Pour la petite anecdote, des chercheurs de l’université de Harvard ont prouvé le lien entre temps calme et densification de la matière grise au niveau de l’hippocampe. Or, c’est là que se jouent mémorisation et apprentissages. Rien que ça !  

4. Profiter des bienfaits du temps calme le soir

C’est la panique au moment d’enclencher le mode nuit sur votre Mini ? Pas de panique, le temps calme est là pour vous aider à jongler avec le rituel du coucher comme un ou une pro. Parce que, clairement, on connaît assez peu d’enfants qui peuvent passer de ON à OFF d’un claquement de doigts. En tout cas, nous, on n’en a pas dans notre entourage. Du coup, il faut les bichonner un peu ces petites piles électriques… en leur proposant un petit temps calme, entre le repas du soir et le moment de se coucher. Ça peut être un peu de lecture solo avant de partager l’histoire du soir. Ou un brossage de dents dans le silence le plus complet. (Ne riez pas, mais les nôtres sont capables de parler tout en se brossant les dents. On sait… 🤦🏽) 

5. Un rituel bienveillant pour faire une pause

« Pouuuuuce, moi je joue plus ! » Il se peut que vos enfants aient besoin de faire une pause bien méritée, même en dehors des moments ritualisés de temps calme. Comme nous, adultes, les enfants peuvent se sentir en proie à un stress qui monte, ou sentir un débordement pointer le bout de son nez. Et c’est là qu’il faut choper le bon moment (pas simple, on en convient), pour lui offrir une parenthèse, un jeu de temps calme, ou un instant pour fermer les yeux et écouter ce qui l’entoure. Une fois le cerveau désembrumé, les émotions digérées, ça va tout de suite mieux. 

6. Le temps calme permet d’apaiser le stress

Le stress, ce fléau qui touche tout le monde sans discernement… Il n’est pas impossible de le combattre cela dit, surtout quand on a les bonnes armes. Et parmi les bienfaits du temps calme, on retrouve cette diminution du stress et de l’anxiété. C’est un moment de répit dont on a tous besoin régulièrement, pour faire face au stress naturel qui découle de… euh… bah de la vie quoi ! Et tout le monde devrait en profiter, enfant, ado, adultes : une bonne dose de bien-être pour tout le monde ! Alors, sortez le 1000 pièces familial, dégainez la musique pour temps calme, munissez-vous de livres et de magazines, écoutez une appli de méditation. Bref, détendez-vous comme bon vous semble. 

7. Un instant relaxant pour apprendre à vivre ses émotions

Ben oui, quand on est petit ce n’est pas toujours simple de naviguer à vue sur le flot des émotions. (Ah, on nous souffle dans l’oreillette que ce n’est pas bien mieux à l’âge adulte… 😂) On ressent un truc, puis on a l’impression que c’est à ça de déborder. On essaie de mettre un couvercle dessus, mais paf, la cocotte minute explose ! Et ça, ça arrive même aux meilleurs. Alors, on fait quoi ? Et bien on se calme, pardi. On ferme les yeux deux secondes blotti contre maman ou papa. On s’isole un peu pour dessiner. On reprend ce superbe imagier à la page où on s’était arrêté. On fait un jeu temps calme… Bref, on se replace dans l’ici et maintenant et on attend que la tempête passe avant de peut-être verbaliser pour mieux la comprendre. 

 

Alors, pas mal le temps calme et les bienfaits qu’il offre à nos enfants, pas vrai ? Nous, clairement, on ne se fait plus prier : « attends mon bichon, maman fait un petit temps calme… » Ça ne crée pas toujours des émules, mais au moins on est zeeeeeen. Et puis régulièrement on propose à nos Minis de partager ce moment de quiétude avec nous. C’est doux, ça fait du bien. Alors ce serait vraiment dommage de s’en priver ! D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’une option d’activité calme pour offrir une bulle de bien-être à votre enfant… À grand renfort de coloriages, de belles histoires, d’activités manuelles propices à la concentration… Plongez dans le magazine des Mini Monde : une mine d’or à partager lors d’une prochaine pause ludique. 

Partagez