Le temps de concentration de mon enfant et les clefs pour aller plus loin

5 septembre 2023
/
7 minutes
Image principale de l\'article de blog

On entend souvent dire que le temps de concentration des enfants est limité… et qu’il faut varier les activités des plus petits. Oui mais, de quoi parle-t-on exactement ? Doit-on gérer la rotation des jeux et activités chrono en main, comme on gèrerait un sportif de haut niveau ? Mmhh, peut-être pas ! Le tout, c’est de comprendre ce qu’est la concentration, ce qu’on peut attendre d’un enfant de tel ou tel âge. Et d’avoir les clefs pour lui proposer une aide à la concentration si besoin ! D’ailleurs, il n’y a pas que les enfants qui sont concernés, chez nous aussi il existe une marge de progression. D’autant qu’il paraitrait que notre temps d’attention est plus court que celui de Bubulle, notre poisson rouge… La faute aux nouvelles technologies, au multitasking et aux réseaux sociaux. Bon, en ce qui concerne nos enfants, on ne pourra pas blâmer les réseaux chronophages. Alors, quel est le temps de concentration moyen ? Comment les aider à augmenter cette capacité et éviter le manque de concentration en classe ou pendant les devoirs ? On fait le point, avec une attention toute particulière 😉.

Quel est le temps de concentration moyen par âge ?

Partons du point de départ : ce qu’est la concentration. Et bien c’est la capacité qu’à votre enfant à se consacrer pleinement à une activité en faisant fi de ce qui se passe autour de lui. Et ce n’est pas si simple de faire abstraction de son environnement et de rester focus ! Tenez, avez-vous déjà essayé de travailler sans un café un poil bruyant ? On est vite déconcentré et les « alors, j’en étais où déjà » reviennent en boucle. Pour votre enfant, c’est pareil, mais à échelle plus courte. D’ailleurs, sa capacité de concentration maximale augmente avec l’âge. Et au-delà du temps de concentration maximal, votre Mini est distrait, a besoin de bouger, montre des signes de fatigue et parfois une légère irritabilité.

De 0 à 3 ans

Avant 3 ans, la concentration est de 10 à 15 minutes maximum :

  • à peu près 4 ou 5 min la 1re année ;
  • autour de 6 à 8 min avant 2 ans ;
  • de 10 à 15 min entre 2 et 3 ans.

Le nourrisson se concentre sur un visage, une voix, mais perd vite le fil et passe à autre chose à chaque stimulus offert par son environnement. Le bébé peut, lui, se concentrer un peu plus sur quelque chose qui l’intéresse. Et c’est vers 2 ans que l’attention volontaire fait son entrée dans la vie de votre Mini !

Entre 3 et 6 ans

Entre 3 et 6 ans, votre enfant contrôle son attention et est capable de rester concentré sur une tâche qui lui plaît (c’est tout l’enjeu, on y reviendra !). Le temps de concentration d’un enfant de 4 ans est d’environs 15 à 20 minutes. Ce qui est déjà une belle perf’ ! Passé ce délai (et même avant si la tâche était rébarbative), il ou elle se fatigue et jette l’éponge. Next !

Autour de 5, 6 ans, votre Mini peut cumuler attention et concentration : c’est ce qu’on appelle l’attention partagée. L’enfant prête attention à ce qui l’entoure, tout en se concentrant sur son activité, comme écouter une chanson en dessinant.

Entre 6 et 10 ans

Autour de cette tranche d’âge, votre Mini peut rester focus sur son activité entre 30 et 45 minutes ! Et ce, même si ce qu’il ou elle est en train de faire ne le botte pas plus que ça. Et ça, c’est une compétence bien utile sur les bancs de l’école !

La concentration après 10 ans

À ce stade, un enfant peut rester concentré jusqu’à 50 minutes, et parfois même plus d’une heure si la tâche le passionne. Il sera temps d’apprendre à faire des pauses, pour mieux revenir sur son travail ou son activité, le cerveau disponible !

Temps de concentration adulte

Et pour nous, qu’est-ce qu’il en est ? Et bien le temps de concentration d’un adulte est de… 30 minutes pour les tâches qui nous demandent une concentration optimale, et de 1 à 2 heures pour le reste.

Quel est le temps de concentration de mon enfant ?

Il va falloir jouer à un jeu d’observation… et sortir le chronomètre ! Lorsque votre Mini se lance dans une activité, gardez-le à l’œil et déclenchez le chrono. Stoppez le chrono aux premiers signes d’agitation. Reproduisez cette observation plusieurs fois, sur quelques jours. Vous obtenez une moyenne qui vous donne une idée du temps de concentration dont il ou elle est capable. Et ne criez pas trop vite à l’hyperactivité ou aux troubles de l’attention si sa moyenne est plutôt basse…

Car cette donnée n’est pas magique ! Elle dépend du moment de la journée (nos capacités de concentration varient). On est globalement moins performant après le déjeuner, alors que le matin se montre plutôt propice à la concentration. Mais aussi de notre température corporelle et de la tâche à effectuer. L’attention perspective (la reconnaissance visuelle) est boostée en fin de matinée et milieu d’après-midi. La mémoire de travail est, elle, clairement du matin !

Comment aider mon enfant à augmenter sa capacité de concentration ?

Il y a les règles de base, c’est-à-dire respecter le temps de sommeil de votre enfant, s’assurer que votre Mini s’octroie bien des pauses régulières. Mais aussi qu’il n’y a pas d’overdose d’écran ou de difficultés particulières qui pourraient générer du stress.

Pour le reste :

  • Soyez vigilants et offrez à votre enfant un environnement propice à la concentration. Le bruit doit rester raisonnable, les distractions réduites au minimum.
  • Motivez votre Mini ! Proposez-lui des activités qui lui plaisent vraiment afin qu’il ou elle s’entraîne joyeusement à accroître son degré de concentration. Plus il y aura de l’intérêt pour la tâche, plus ce sera facile de faire un effort de concentration.
  • À l’inverse, si l’activité ne lui plaît pas (et on sait que ça arrive !), incorporez du plaisir dans cette tâche (soyez créatifs !).
  • Encouragez-le à faire des listes et des récits de souvenirs et d’événements récents. C’est une activité qui oblige à être précis et à respecter un ordre chronologique. Concentration et mémorisation !
  • Participez ! Surtout au démarrage. Puis laissez votre enfant poursuivre l’activité seul.
  • Fixez des objectifs, afin que l’activité ait un début et une fin, sans pour autant que la tâche ait besoin d’être trop longue.
  • Assurez-vous que votre enfant dorme correctement… et se dépense suffisamment ! Idéalement, il y aura une petite période pour s’aérer et se défouler avant de se mettre à l’ouvrage !
  • Et, surtout, ne l’interrompez pas lorsqu’il ou elle est concentrée sur son activité !

Pas toujours facile de rester concentré, hein ? Et si le temps de concentration augmente avec les années, il suffit parfois d’un grain de sable dans les rouages pour perturber toute la machine ! Alors, on se concentre et on s’entraîne ! Une idée d’activité pour progresser en famille : pratiquer la méditation avec son enfant. Vous nous en direz des nouvelles ! Et pourquoi ne pas se concentrer sur de belles histoires et des activités sympas ? C’est possible grâce au magazine des Mini Mondes, dont les pages se tournent sans jamais lasser personne !

Temps de Concentration chez l'Enfant : Tout Savoir

Partagez