3 méthodes pour apprendre l’écriture des chiffres à votre enfant

Quand on vous dit « apprentissage de l’écriture », vous pensez naturellement aux lettres. Mais n’oublions pas les chiffres, tout aussi importants ! L’acquisition de leur forme écrite, comme de leur concept, est essentielle au bon déroulement de la scolarité de votre enfant à ses débuts. Il en va aussi de sa future compréhension de notions mathématiques élémentaires. Ce n’est pas rien ! Bien sûr, ses enseignants lui apprendront les chiffres, leur écriture et leur lecture. Vous aussi, vous avez un rôle à jouer ! Les parents sont donc vivement encouragés à compléter cet enseignement avec d’autres types d’exercices. Pas de panique, on ne vous laisse pas sans rien : voici quelques idées de méthodes alternatives pour apprendre à écrire les chiffres à votre enfant

Apprendre à écrire les chiffres avec la méthode Montessori 

Difficile de ne pas citer la méthode Montessori lorsqu’il s’agit d’éducation alternative. D’autant que l’approche sensorielle se prête particulièrement à l’apprentissage de l’écriture des lettres… et des chiffres !

Les chiffres rugueux 

Sur le principe des lettres rugueuses, les chiffres rugueux se présentent sous la forme de planchettes cartonnées dans lesquelles sont découpés les chiffres de 0 à 9 en papier abrasif. Vous pouvez également les fabriquer vous-même. Lors de votre prochain passage au magasin de bricolage, foncez au rayon  peinture : vous y trouverez du papier de ponçage ! Découpez-le en chiffres à coller sur des cartes de papier rigide (type boîte de céréales) et le tour est joué. L’apprentissage des chiffres avec cette méthode se fait ensuite en 3 étapes :

  1. Commencez par sélectionner trois cartes. Tracez le chiffre sur la carte avec votre doigt en disant son nom à voix haute, puis proposez à l’enfant de faire comme vous. 
  2. Après avoir fait de même pour chaque carte, demandez à l’enfant de vous montrer le un, le deux, puis le trois. Répétez jusqu’à ce que l’enfant parvienne à désigner les 3 cartes correctement, dans l’ordre et dans le désordre, en l’invitant à repasser le chiffre avec son doigt. Lorsque l’enfant ne rencontre plus aucune difficulté à cette étape, vous pouvez passer à l’étape suivante. 
  3. Vous pouvez maintenant montrer les cartes à l’enfant une par une et lui demander de prononcer chaque chiffre à voix haute. Quand les trois cartes sont acquises, vous pouvez en sélectionner trois autres, et ainsi de suite.

« Mais pour quoi faire ? », nous direz-vous. Eh bien, parce que tracer le chiffre du bout du doigt tout en prononçant son nom permet à votre enfant d’associer le nom du chiffre au geste qu’il faut faire pour l’écrire. Débridez votre créativité : il est possible de décliner ce petit jeu éducatif au quotidien en proposant à l’enfant de tracer des chiffres dans le sable, dans le sel ou même dans la farine ! 

Les fuseaux 

Après avoir travaillé l’écriture grâce aux chiffres rugueux avec votre enfant, vous pouvez approfondir sa compréhension du lien entre le chiffre et ce qu’il représente dans la réalité. 

Pour réaliser cette activité d’apprentissage des chiffres, vous aurez besoin du matériel suivant :  2 boîtes divisées chacune en 5 compartiments (numérotés de 0 à 9), 45 fuseaux ou bâtonnets de taille égale, 8 élastiques. 

  1. Invitez votre enfant à lire les chiffres sur chaque compartiment (il devrait les identifier facilement après l’exercice précédent !) Aidez-le à constater que les chiffres sont dans l’ordre croissant. 
  2. Prenez un bâtonnet que vous appellerez « un » et posez-le dans le compartiment numéro 1, puis prenez deux bâtonnets que vous appellerez « deux », attachez-les ensemble à l’aide d’un élastique et posez-les dans le compartiment numéro 2. 
  3. Après avoir rempli le premier et le second casier, expliquez que le compartiment 0 ne contient aucun bâtonnet (parce que zéro, bah… c’est le néant !)
  4. Suggérez-lui maintenant de continuer à remplir les compartiments tout seul, en prononçant le chiffre correspondant à voix haute lorsqu’il pose les bâtonnets. 

Cet exercice permet à votre enfant de mieux comprendre à quelle quantité correspondent les chiffres dans la réalité. 45 correspond au nombre exact de bâtonnets nécessaires pour remplir tous les compartiments de chaque boîte. S’il en manque un ou s’il en reste un à la fin de l’exercice, votre mathématicien en herbe pourra lui-même constater son erreur… et essayer de la corriger !

apprendre-enfant-ecrire-chiffres

Apprendre à écrire les chiffres par le jeu

Le jeu, c’est universel : c’est la meilleure façon d’apprendre ! Voilà donc une méthode super simple et faite maison pour apprendre l’écriture des chiffres à votre enfant. Vous aurez besoin de 9 feuilles de papier, de 9 pochettes plastifiées, d’un feutre effaçable pour tableau blanc et de 45 unités d’un même petit objet de votre choix (billes, boules de pâte à modeler, perles, briques Lego, noisettes…  Bref, ce que vous aurez sous la main en 45 exemplaires !)

  1. Sur chaque feuille de papier, tracez soigneusement le contour des chiffres de 1 à 9 (un seul par feuille). Si vous le pouvez, imprimez directement le contour des chiffres afin qu’ils soient tous uniformes. Rangez chaque feuille dans une pochette plastifiée.
  2. Dans un premier temps, comptez à voix haute en traçant les chiffres du bout du doigt sur chacune des pochettes en invitant votre enfant à faire de même et en posant le nombre d’unités correspondant sur chaque pochette au fur et à mesure que vous les montrez. 
  3. Retirez les billes (ou les noisettes !) de chaque pochette, puis demandez à votre petit écureuil de tracer les chiffres au feutre à l’intérieur des contours. Après avoir tracé un chiffre, proposez-lui de mettre dans la pochette le nombre de noisettes ou de billes qui correspond au chiffre qu’il vient d’écrire dessus. Il pourra effacer son tracé avec un chiffon et réécrire à volonté jusqu’à ce que l’exercice ne lui pose plus aucun problème ! 

L’écriture des chiffres est (littéralement) un vrai jeu d’enfant ! Cet apprentissage est aussi une occasion en or de dédiaboliser le sujet épineux des mathématiques, en le présentant dès le départ comme une activité ludique. Du tracé du chiffre « 1 » à la résolution d’équations à multiples inconnus, il n’y a qu’un pas (si, si, vous verrez !)