10 conseils pour développer la concentration de votre enfant

Comment développer la concentration de son enfant ?

Pour ce qui est de courir, sauter ou grimper, les enfants manquent rarement à l’appel. Dès qu’il s’agit de se concentrer sur un livre ou un jeu, capter l’attention de votre petit aventurier peut se transformer en véritable challenge. Prêts à le relever ? Alors, comment aider votre enfant à rester concentré au quotidien ? Voici 10 conseils pour développer la concentration de votre enfant. Suivez le guide !

améliorer concentration enfant

1. Bouger pour rester concentré 

Un trop-plein d’énergie nuit à la concentration d’un enfant. Vous souhaitez qu’il puisse accorder toute son attention à ce qu’il est entrain de faire ? Laissez-le d’abord se défouler physiquement afin d’éviter qu’il ne soit frustré et distrait par la suite.

L’astuce ? Inscrire votre enfant dans un club. Il pourra y pratiquer une activité sportive qu’il aura lui-même choisie, et ce dès tout petit. À tout âge, bouger quotidiennement est la garantie d’une bonne santé physique et mentale ! En plus, la pratique d’une activité sportive permet à votre enfant de développer sa concentration en apprenant à coordonner ses mouvements, à être attentif aux autres et à élaborer des stratégies.

2. Le sommeil, pilier de la concentration

Vous l’avez sans doute constaté, un enfant fatigué est plus dissipé et agité (oserait-on dire… pénible ? 🙄 )

À vous de veiller au grain ! Assurez-vous que votre enfant ait un rythme de sommeil régulier et adapté à son âge. En moyenne, un enfant de 3 à 5 ans a besoin de 10 à 13 heures de sommeil par jour et un enfant de 6 ans à 12 ans à généralement besoin de dormir 9 à 12 heures par jour.

Un manque de sommeil peut altérer grandement les capacités de concentration des enfants. Si vous remarquez que votre enfant est fatigué, vous pouvez essayer de le coucher 30 ou 45 minutes plus tôt. Pas simple, on vous l’accorde, mais proposez-lui, par exemple, un temps de lecture tranquille sous la couette avant de dormir. C’est autant de repos de gagné ! 💪

3. Moins d’écrans, plus de concentration

On parie que vous l’avez sentie venir, celle-là. Et pourtant, les écrans sont fortement déconseillés aux enfants, car ils sont particulièrement néfastes pour leurs capacités d’attention. 

Avant l’âge de 2 ans,mieux vaut ne pas laisser l’enfant plus de 10 minutes consécutives face à un écran. Idéalement, vous pouvez en proscrire complètement l’utilisation. Entre 3 et 6 ans, on recommande des sessions d’exposition aux écrans de moins de 20 minutes pour éviter que l’enfant ne se laisse submerger. 

Pour que l’exposition aux écrans soit bénéfique, accompagnez votre enfant et veillez à ce que la télévision, le smartphone ou la tablette ne monopolise pas (trop) son attention. Allez, préparez-vous un bon café et prenez votre mal en patience : ses héros préférés peuvent s’avérer ludiques !

Pour réduire l’exposition aux écrans, il est toujours bon de privilégier d’autres activités plus aptes à développer les capacités cognitives de votre enfant, telles que la lecture ou les jeux de société !

4. Pour la concentration, la lecture, sans modération !

Installé dans un environnement calme, livre en main, votre enfant peut s’immerger complètement dans un autre univers. Le pied total ! Plongé dans des histoires incroyables, il ne verra même pas les pages défiler. La lecture développe l’imaginaire de l’enfant ainsi que ses capacités de concentration. Et, vous savez quoi, on remarque que les enfants qui lisent régulièrement sont plus aptes à rester concentrés à l’école. 

Votre enfant est capable de développer un goût naturel pour la lecture, surtout si vous l’y aidez ! Commencez en douceur, par une courte séance chaque soir avant le coucher, ou quand l’envie vous prend de partager un bon livre avec lui. Pour qu’il ait envie de réitérer, choisissez des livres adaptés à son âge et à ses passions. Si votre enfant aime les animaux, un livre sur le sujet ne peut que l’enthousiasmer. Si vous avez un enfant curieux du monde qui l’entoure, pourquoi ne pas opter pour un abonnement aux carnets de voyage ? C’est le parfait magazine pour enfants : ludique, coloré et plein d’histoires fabuleuses. 

N’hésitez pas à varier les types d’ouvrages : contes, magazines, bandes dessinées, recueils de nouvelles… Il y en a pour tous les goûts !

concentration-lecture

5. Enfant sur-stimulé, enfant dispersé

Un trop-plein de stimulations extérieures peut fatiguer et déconcentrer même le plus attentif des enfants. Une lumière trop forte, une sirène qui retentit, la télévision allumée… sont autant de stimuli qui peuvent affecter sa concentration.

Pour développer la concentration de votre enfant, essayez de créer l’environnement le plus calme et le plus sobre possible. Plus facile à dire qu’à faire ? Pas forcément ! Optez pour des lumières tamisées, fermez les fenêtres si la rue est bruyante, et éteignez autant que possible les écrans. Easy 😉.

Pensez également à alléger l’emploi du temps de votre enfant. Un planning trop chargé, c’est stressant pour tout le monde et ça pourrait même l’empêcher de s’impliquer suffisamment dans chaque activité. En plus, c’est gagnant-gagnant : moins il y aura d’activités, moins vous jouerez les taxis !

6. Le jeu comme moyen d’apprentissage

Apprendre en jouant : l’idée ne date pas d’hier, mais elle a fait ses preuves. Le jeu reste le meilleur moyen d’aider votre enfant à se concentrer davantage… sans qu’il ne le vive comme une contrainte ! Il faut dire qu’en jouant, un enfant peut répéter les mêmes actions sans stress, développer son esprit stratégique, ou encore exprimer ses émotions. Jeux de société, figurines, jeux de construction ou loisirs créatifs, chacun y trouvera son bonheur ! 

Les jeux de société, c’est l’activité idéale pour faire travailler la concentration de votre enfant à travers le jeu. Tout en s’amusant et partageant des moments précieux avec ses parents, frères et sœurs ou amis, l’enfant va réfléchir de façon intense pour essayer de gagner. (Ou choisir de tricher. Mais là, on vous laisse gérer 😂.) Cet esprit de compétition stimule l’enfant et lui permet de développer sa concentration.

développer concentration enfant jouet

7. Etre à l’écoute

Un enfant est toujours plus apte à se concentrer lorsqu’il s’agit d’activités qui l’intéressent, on ne vous apprend rien. Or, chacun a ses propres centres d’intérêt : à vous de comprendre ce qui fait vibrer votre enfant et quelles activités pourraient en découler. 

Un enfant introverti aura tendance à s’orienter vers des activités manuelles comme la peinture, la pâte à modeler ou le dessin. Un enfant dynamique et sociable aura peut-être plutôt envie de s’épanouir dans des sports d’équipe. Mais laissez-vous surprendre par les envies de vos enfants !

8. Accompagner l’enfant dans ses activités

Pour motiver votre enfant et développer sa concentration, pourquoi ne pas commencer l’activité avec lui ? De cette manière, il se sent accompagné et soutenu dans son action, ce qui l’encourage à rester concentré sur ce qu’il est entrain de faire.

Une fois qu’il est parti dans sa lancée, rien ne vous empêche de continuer à le regarder faire sans y prendre part directement. Pris dans son activité, il ne remarquera peut-être même pas que vous êtes passé d’acteur à spectateur !

9. Chaque chose en son temps

Un enfant ne réfléchit pas comme un adulte… Élémentaire, mon cher Watson ! Une fois qu’on a enfoncé cette porte (grande) ouverte, il nous reste à nous adapter. L’idéal, c’est de comprendre sa façon de fonctionner, afin de l’aider à développer sa concentration. 

Donnez-lui les consignes de l’activité une par une, en prenant bien le temps de s’assurer qu’il ait compris et procédé l’information avant de passer à la suivante. 

En évitant le trop-plein d’informations, l’enfant n’a plus qu’une tâche sur laquelle se concentrer. De cette façon, il ne s’éparpille pas.

10. La règle d’or : l’indulgence

L’indulgence est le maître-mot des parents lors du développement de leur enfant. Votre petite chenille ne se transformera pas en grand papillon du jour au lendemain ! 

Le développement des capacités de concentration d’un enfant peut prendre du temps en fonction de sa personnalité et d’une multitude de facteurs extérieurs. Ces conseils devraient vous aider à améliorer l’attention de votre enfant au quotidien, mais soyez certains qu’il continuera à se dissiper par moments. Et, finalement, c’est plutôt bon signe. Laissons-leur le temps d’être des enfants !